L’ascension à l’île de Ré

Notre parenthèse nature ne durera que 4 jours. Mais qu’il est bon de découvrir l’ile à vélo où les très nombreuses pistes cyclables nous offrent la version la plus sauvage de l’ile. Bon voyage...
Du 30 mai au 2 juin 2019
4 jours
Dernière étape postée il y a 129 jours
Publié le 5 juin 2019
Sud-ouest du05/06/2019
Sud-ouest du05/06/2019

Week end à rallonge, soleil et chaleur annoncés, il n’en faudra pas plus pour que se crée une longue, très longue file de voitures aux abords du pont. Il faudra donc attendre un peu avant de pénétrer sur l’ile et d’enfiler notre tenue de touriste ...

La circulation se fluidifie enfin...   

le soleil est au zénith lorsque nous pénétrons dans la résidence du « Clos Vauban » à saint Martin. La voiture est vite remisée dans le garage, nos vélos seront les uniques moyens de locomotion durant ces 4 jours . L’aventure peut commencer, à nous la découverte des sublimes paysages que nous offrent les pistes cyclables de l’ile.

Le week end peut commencer 
Publié le 5 juin 2019

Il est temps de partir à l’aventure, mais auparavant, nous allons délester l’office du tourisme de plusieurs cartes des pistes cyclables de l’ile .

Après une brève concertation, notre choix se porte sur le petit village de Loix.

Loix sera notre première destination ... 

Sortis de Saint Martin de ré , nous empruntons la pittoresque piste qui longe la côte ouest de l’ile. Très vite, les paysages deviennent somptueux et chaque virage ( à angle droit) nous offre un nouveau tableau.

Saint Martin de ré: sortir de la ville  par de magnifiques portes 
Le grand air marin nous envahît.. 

Le village de Loix est relié au reste de l’Île de Ré par deux pistes cyclables. Nous empruntons celle du port qui longe la mer, offrant à chaque virage un regard et des lumières différentes. Elle nous mène jusqu’à l’un des plus beaux panoramas du paysage rétais : la passerelle du moulin à marée, ultime vestige de l’âge d’or du commerce du sel.

La vie est belle... 
La cabane ostréicole  la Cabanajam 

A la sortie de Saint Martin de ré, le long de la voie cyclable, on retrouve la Cabanajam, petite cabane ostréicole ou l’on produit des huitres haut de gamme, et que l’on peut déguster dans un cadre magnifique, pieds (presque) dans l'eau avec vue sur le phare des islattes. On s’y était arrêté il y a quelques années avec nos amis de l’ile Maurice pour déguster un succulent plateau de fruits de mer ....

Souvenirs, souvenirs ... 

Les marais salants: Très peu de marais salants sont exploités sur l’ile. À Loix, quelques-uns ont été aménagés au sud du village. L’exploitation salicole connaît un véritable essor au début du XVème siècle grâce à l’endiguement des parcelles prises sur le domaine maritime. Au XIXème siècle les sauniers étaient plus de 1000, aujourd’hui il en reste une centaine. Ils cultivent leur marais pour y récolter l’or blanc, la délicate fleur de sel qui a, dit-on, l’odeur de la violette et dont la couleur rosée contraste avec celle du gros sel, teinté par la terre argileuse du marais.

Les marais salants de Loix... 
Tout au long de la route, quelques points de vente  nous permettent de faire nos provisions 

Ile dans l’île, Loix est une mosaïque de paysages

Les oiseaux  profitent aussi du temps estival
Le petit port de Loix ... 

Le Moulin à marée de Loix, sur le petit port, servait à moudre les grains de blé, et utilisait pour celà la force des marées. Sauvé in-extrémis de la destruction, il est le dernier moulin à marée subsistant de l'île. L'exploitation des marais salants environnants nécessitant la régulation de l'eau, on utilise maintenant le moulin pour gérer le niveau d'eau des chenaux.

 Le ponton accueille les touristes à pied  et à vélo  en arrivant au port ... 

Loix en quelques mots : c'est 720 habitants à l'année que l'on appelle les loidais et les loidaises

Le bourg, typiquement rétais et paisible, a su préserver son authenticité. On est charmé par l’église de village du XIXe siècle, les maisons basses aux volets verts et les fleurs à foison.

La place de l’eglise Sainte Catherine ... 

L'église Sainte Catherine, mentionnée dès 1379, a subsisté jusqu'au XIXe siècle. En 1827, une partie de la charpente s'est écroulée et le clocher n'était plus d'aplomb. Brossard, architecte rochelais, entreprend la reconstruction et l'agrandissement de l'église en 1830. En 1905 le gouvernement décide la séparation des Eglises et de l'Etat. La mairie en a donc l'obligation d'entretien. Quelques maires plus zélés décidèrent d'apposer la devise républicaine « Liberté, Egalité, Fraternité » sur le fronton des églises dont celle de Loix au même titre que celle inscrite sur les mairies.

« Elles sont belles mes huîtres, elles sont belles ! », « Il est frais mon poisson, il est frais ! » Quel plaisir d’arpenter les allées de ce petit marché médiéval, de se laisser guider par les odeurs et les saveurs, avec comme perspective, l’apéro avant le déjeuner du midi. Le marché de La Flotte est certainement l'un des plus typiques de l'île de Ré. Sa petite place pavée lui donne un charme fou et sa situation au cœur de la ville et des rues piétonnes le rend inoubliable...

Arpenter les allées du marché médiéval de la flotte  en ré est un merveilleux moment .. 
Le marché attire aussi les artistes... 

Il suffit de quitter le marché par la petite rue piétonne et commerçante pour se retrouver dans le centre du village et être sous le charme: ruelles fleuries, boutiques diverses, maisons blanches aux volets vert... Tout n'est que invitation à la détente... On arrive rapidement au petit port très prisé à cette saison par les touristes. Son front de mer est bordé de nombreux restaurants, de terrasses animées, de glaciers et de petits bistrots. Le port s’étend sur une jetée arrondie jusqu’au pied du phare vert qui protège l’entrée du port. Le charme rétais opère, on se sent vraiment bien à la Flotte en ré...

L’animation du front de mer ... 

Le port de la Flotte accueille la plupart du temps des bateaux de tourisme mais aussi des bateaux anciens ou « vieux gréements », rappelant l’activité des voiliers de pêche d’autrefois...

Le phare de 9 m de haut, est situé au bout d'un rempart protégeant le port, ainsi que le village de la Flotte.

La Flotte vue de la jetée... 

La journée se révèle être estivale, un après midi plage bien mérité s’impose. Notre choix s’arrete sur la plage de gros jonc au Bois plage en ré..Notre première baignade de l’annee en métropole est délicieuse ... la température de l’eau est agréablement surprenante

La plage du gros jonc à la Flotte en ré...