Road trip au Portugal

Voilà , notre séjour andalou se termine à regret mais de nouvelles aventures à travers le Portugal nous attendent... Séjour d’une dizaine de jours ou nous allons découvrir ses côtes...
Du 28 octobre au 7 novembre 2017
11 jours

Notre voyage portugais débute le jour de l’anniversaire à Brigitte .... C’est un beau cadeau ( de Noël) que nous devons en partie à Loïc et Sarah et nous les remercions chaleureusement .

Nous partirons en direction de l’extreme Sud de l’espagne pour aborder le Portugal par L’Algarve puis remonter sa façade Atlantique jusqu’a porto, sans oublier un petit arrêt dans sa capitale : Lisbonne .

Sommes conscients que ce séjour sera trop court pour bien découvrir ce pays, mais peut etre nous donnera t’il l’envie d’y revenir...

2

Notre première étape consiste à découvrir l’extrême sud de la péninsule ibérique : Algeciras . Ville appartenant à la province de Cadix et à la région d'Andalousie. Elle est peuplée de 120000 Habitants . C’est surtout un très gros port maritime orientée vers l’industrie. A notre arrivée, nous avons trouvé pas mal de vent et des températures plus fraîches qu’a Nerja.

Le port maritime  d’Algesiras... 
Visite de la ville. 
Et si on goûtait les tapas... 
3

Nous reprenons la route pour terminer notre étape finale de la journée . Nous découvrons de jolis paysages montagneux avec de majestueuses pinèdes d’un vert éblouissant d’ou émergent de temps en temps des moulins à vent si cher à Don Quichotte.

Les moulins à vent 

Avant de rejoindre Cadix, nous faisons une halte à Puerto de Santa Maria ou se trouve notre hôtel ou plutôt notre agriturismo que nous avons eu beaucoup de mal à découvrir malgré les GPS . Notre logement se situe à une quinzaine de km au nord de cadix . Les hôtels de Cadix étant souvent trop chers pour notre bourse.

Los Duendes 

Petit agriturismo très tranquille ou selon le propriétaire , Frédérico Franco aurait séjourné et notamment dans la pièce si dessus . Légende ou réalité , nous ne le saurons jamais , d’autant que ce triste personnage n’est pas inoubliable .

En route pour Cadix , ou nous découvrons , qu’en fait, la ville est construite sur un gros rocher relié au continent par une mince bande de terre et surtout par de nombreux ponts

Le pont de la pepa 

Le pont de la Constitution de 1812, également appelé pont de la Pepa traverse la baie de Cadix pour relier Puerto Real, sur le continuent, à Cadix. Sa construction, décidée dès 1988, ne commence cependant qu'en 2007, pour s'achever en 2015. Il est à cette date le plus long et le plus haut des ponts espagnols, le troisième plus long pont à haubans d'Europe et le deuxième plus haut pont franchissant un bras de mer du monde.

La ville par entourée par de Grands Boulevards ,mais l’interieur est composé de petites ruelles où le soleil ne pénètre que de très courts instants . On ne compte plus le nombre de cathédrales et d’edifices Religieux tous plus beaux les uns que les autres ..

Ici aussi, le soleil se couche à l’ouest, mais beaucoup trop tôt à notre goût ... bien que l’horizon qui s’enflamme nous offre de très jolies panoramas.

La nuit est tombée, la ville s’allume petit à petit et nous offre un nouveau visage de ses rues et monuments .

Petit remontant  

Il est temps de se restaurer et de reposer nos pieds. Nous profitons d’un des nombreuses terrasses de la vielle ville et nous filons nous coucher ..

4
Itinéraire et étapes de la journée ....El Puerto de SantaMaria => Vila Real de San Antonio => Tavira => Faro 

Nous quittons notre agriturismo pour une longue journée en direction du Portugal et de L’Algarve

• • •

§ Vila real de San Antonio ( Portugal)

Sur la route  
bem vindo a Portugal 

A l’est de Tavira, Vila Réal de Santo António est un ancien poste de frontière, passage obligé pour traverser le fleuve Guadiana qui sépare le Portugal de l’Espagne.Suite a un tremblement de terre, la ville a été reconstruite au XVIIIe siècle en 5 mois, rapide pour l’époque ! Vila Réal de Santo António est le point de départ de la route qui remonte vers l’Alentejo, en passant par de superbes paysages et de très beaux villages. C’est aussi une ville où les espagnols viennent faire leurs emplettes .... moins chères qu’en Espagne .

Premier aperçu du Portugal 

& Tavira

Tavira est une ancienne cité maure ayant réussi à conserver son patrimoine et son caractère afin de devenir une des meilleures stations balnéaires de l’Algarve. Cette ville s’étend le long des rives de la Gilão et est un parfait mélange entre architecture traditionnelle portugaise et influence des Maures. Tavira est une véritable joie à explorer, car elle renferme de nombreux bâtiments historiques et églises ornementales au milieu de jolies places et rues pavées.

Tavira 
De jolies petites  ruelles et des monuments magnifiques...
On adore... 

& Faro

Faro a su garder une ambiance calme et un charme traditionnel autour de sa vieille ville encerclée de murs. Ell se situe en bordure du parc national de la Ria Formosa, une étendue de lagunes et platiers vaseux servant d'habitat aux oiseaux migrateurs et à d'autres espèces sauvages. Trois bancs se situent se trouvent au-delà du parc national de la Ria Formosa : des plages de Faro s'y trouvent.

La ville, surtout à l'intérieur de ses murs et des quartiers aux alentours du port de plaisance, est vraiment pittoresque. Faro possède plus de monuments et bâtiments historiques que bien des villes de l'Algarve

5

Journée consacrée à la visite (éclair) des principales villes touristiques de l’Algarve. Le soleil est avec nous , avec un peu de vent . Surprise, on croise de nombreux Français et plus étonnant encore les portugais parlent notre langue pour notre plus grand bonheur. Allez en route .

Itinéraire du 30 octobre 

§ Albufeira

De toutes les stations balnéaires bordant le littoral de l’Algarve, Albufeira est de loin la plus grande, la plus vivante et la plus animée. Cette ville offre une plage somptueuse, une météo souvent au top, de nombreux restaurants et une vie nocturne trépidante. Cet ancien village de pêche est devenu la destination de vacances la plus populaire de l’Algarve.

Albufeirà : le saint Trop .. de l’Algarve 

§ Portimao

Portimão est la plus grande ville de l’Algarve de l’Ouest. Son économie principale fut jadis la pêche à la sardine, elle est maintenant axée sur le tourisme, les loisirs et le commerce : Portimão est donc devenue une grande ville résidentielle. Bien que la majorité des touristes ne visite Portimão que pour y faire du shopping, il y a beaucoup de choses à y voir.

portimão.  

§ Lagos

Lagos est une ville historique, remplie de vie et située le long des côtes de l’Algarve de l’ouest. Cette ville n’est pas devenue une destination de vacances prisée sans raisons : elle offre des plages splendides, un centre historique de grand charme et à garder un côté unique et traditionnel.

La très belle ville de Lagos... 

§Sagres

Sagres est une destination du sud du Portugal bien différente des autres : c’est un endroit loin de tout et où l’on a une impression du bout du monde. Cette petite ville est située à l’extrémité de la pointe ouest de l’Algarve, une région dotée de splendides paysages et offrant un mélange de mer déchainée, de falaises immenses et de plages s’étendant à perte de vue. C’est aussi une destination très prisée des surfeurs

Sagres : si ce n’est pas le bout du monde, ça lui ressemble ... 

§ Vila Nova de Milfontes

Adieu l’Algarve , bonjour à l’Alentejo...

Dans l'embouchure du Fleuve Mira, cette sympathique localité doit une grande partie de son développement au tourisme croissant des ces dernières années. Les belles et calmes plages de la Côte Vicentina sont très recherchées car elles conservent des caractéristiques naturelles et offrent d'excellentes conditions pour la pratique des sports nautiques.Parmi le patrimoine édifié, dans le centre historique, la Forteresse, construite entre 1599 et 1602 pour la défense contre les attaques des pirates, l'Église Matrice et le Phare du Cap Sardão, construit au début du XXè siècle, se distinguent.


Vila Nova de milfontes...
6

Sur sept collines qui sont autant de points d’observation d’ou l’on peut contempler de magniques panoramas, s’eparpille, vaste, irrégulière et multicolore, la masse de maisons qui constitue Lisbonne.

Fernando Pessoa

On en parlait depuis longtemps, et enfin on y est... on est arrivé à Lisbonne en milieu d’après-midi, trouvé notre hôtel facilement ou plutôt notre « auberge espagnole »

Music-hall  Lisbon Hostel. 

On a remisé la voiture au parking, nous voilà prêt à dévaler les pentes de Lisbonne ou plutôt à gravir vers les curiosités que nous offre cette ville. On est vite découragé à la vue des ruelles qui ne font que monter. Le bus découvert sera donc notre outil pour découvrir les merveilles de la capitale portugaises . On se met dans la peau de Vasco de Gama et partons à la decouverte d’un « nouveau monde »

🌐Le Bairro Alto

Le bairro alto est un quartier à deux facettes:Le jour, on peut s’y promener pour faire quelques magasins, manger sur les terrasses de rues, observer l’architecture des immeubles, découvrir des petits commerces, des salons de tatouages, des boutiques de décoration…C’est un quartier très calme, avec beaucoup de restaurants et de bars fermés notamment.

La nuit, la couleur est différente : lieu incontestable de la fête lisboète, les rues sont remplies de jeunes portugais et étrangers. On y dine bruyamment, on écoute du fado à n’en plus pouvoir, on écume les bars, on fait la fête.

Le Bairro Alto 

🌐Praça do Comércio

La Praça do Comércio est une célèbre place du quartier de Baixa à Lisbonne. La place a été nommé Praça do Comércio, la Place du Commerce, pour indiquer sa nouvelle fonction dans l'économie de Lisbonne

La place du commerce et son arc de triomphe 

🌐Monastère des Hiéronymites

Le Monastère des Hiéronymites (ou Mosteiro dos Jerónimos en portugais) est un édifice à l’architecture exceptionnelle ; on le compte parmi les plus beaux de Lisbonne.

Mosteiro dos Jerónimos 

🌐Torre de Belém

Construite entre 1515 et 1521 pour commémorer l'expédition de Vasco de Gama et garder le port de Lisbonne , la Torre de Belém est un magnifique monument. Les pieds dans l'eau du Tage, on y accède par une passerelle qui nous mène à l'entrée de cet édifice construit sur plusieurs niveaux. Il faut savoir qu'à l'origine, la tour se trouvait au milieu du fleuve, mais sa position a changé après le tremblement de terre de 1755 et elle s'est au final retrouvée au bord. Haute de 35m, son belvédère offre une jolie vue sur les environs, ainsi que sur le pont du 25 avril et son Cristo Rei, une statue du Christ qui fait énormément penser à celle de Rio de Janeiro. Ce monument est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.

La Torre de Belém 

🌐Padrão dos Descobrimentos

Le monument des Découvertes rend hommage aux navigateurs portugais et, à ce titre, il symbolise le Portugal. Il a été édifié en 1940, face au Tage.

Monuments des découvertes 

🌐 Les arènes de Campo Pequeno

Elles sont situées place du Campo Pequeno (place du Petit Champ), près de l'avenue de la République et elles ont une capacité de près de 10 000 places.

Elles ont été construites en 1891 par l'architecte António José Dias da Silva (1848-1912). Après une profonde rénovation, elles ont rouvert en 2006 comme lieu d'événements multiples indépendamment des courses de taureaux. Actuellement elles disposent d'une salle de spectacle de 10 000 places assises.

Les arènes de Campo pequeno 

🌐Le Stade de Luz à Benfica

Le Stade de Luz est un des deux grands stades de Lisbonne. Construit à l’occasion de la Coupe de l’Europe de 2004 pour accueillir le Sport Lisboa e Benfica, le stade est appelé « la cathédrale » par ses fans. Dans le stade il y a aussi un musée où on explique l’histoire de l’équipe et une zone commerciale avec des magasins et un restaurant avec vue panoramique.

Stade de Luz à benfica 

🌐 La gare de l'Oriente

La gare de l'Oriente, située à l'entrée du Parc des Nations de Lisbonne, est certainement l'une des plus belles oeuvres réalisées lors de l'Expo 98.

Conçue par l'architecte espagnol Santiago Calatrava, également auteur des gares de Zurich et de Lyon-Satolas, cette oeuvre ultracontemporaine est toute en transparence. Son toit en verre et en acier, évoquant une rangée d'arbres, nous fait oublier que nous allons prendre le train.

La gare de l’Oriente 

🌐 Amoreiras: Le quartier des affaires et du commerce

En deux décennies, l'Amoreiras est devenu un haut lieu de la culture populaire à Lisbonne. En plein cœur de la ville, ce centre à l'architecture audacieuse réunit plus de 200 magasins, dont certaines des plus grandes enseignes, une cinquantaine de restaurants, un cinéma et bien d'autres services.

L’Amoreiras 

🌐L’Alfama

Avant le 13e siècle, l'Alfama était le quartier situé en dehors des murs de la capitale, réservé aux citoyens les plus pauvres. A l'époque, Lisbonne était en plein essort et la mauvaise réputation de ce quartier ne faisait que s'aggraver car il devenait également le lieu de vie des marins et des travailleurs au port. Cela a bien changé et l'Alfama est aujourd'hui devenu le quartier jeune et tendance de Lisbonne, tout en ayant gardé ce qui faisait son charme.

L’Alfama.. 

🌐Photos de Lisbonne

Tout en déambulant dans les rues de Lisbonne, dans,es quartiers du Chaido , du Rossio .... et dans de nombreux autres endroits nous avons été enthousiasmés et pris de belles photos que nous vous faisons découvrir

Lisbonne est vraiment une belle capitale ou bien entendu il faudrait de nombreux jours supplémentaires pour approfondir ce que nous avons vu trop rapidement

7

Notre départ de Lisbonne se fait sous une petite pluie fine , mais qui ne devrait pas durer selon la météo .. programme de la journée : Cascais , Cabo da roca et Sintra . Très peu de kilomètres mais beaucoup de choses a voir..

🌐Cascais

Cascais est un petit port de pêche valant le détour et qui, de plus, est située à proximité de certaines des plus belles plages de la région de Lisbonne. Le vieux centre-ville de Cascais possède un charme fou et abrite de nombreux monuments historiques. Le littoral de cette ville permet de profiter de superbes plages et d’emprunter des sentiers de randonnées. Cette ville est devenue l’une des destinations de vacances et l’une des excursions à la journée depuis Lisbonne des plus populaires...

Cascais est jumelée avec Biarritz  

🌐Cabo da Roca

Cabo da Roca représente le point le plus occidental de l’Europe continentale. Jusqu’au 14e siècle on croyait que les rochers sauvages balayés en permanence par de forts vents, représentaient le bout du monde. Dans cet endroit sauvage,on y trouve un phare, un café et une boutique de cadeaux- c’est tout. On comprend vite pourquoi ce paysage isolé et exposé aux vents était considéré le bout du monde il y a quelques siècles.

Le bout du monde de l’Europe continentale.. 

🌐QUINTA BOCA DO FORNO

Arrivés tout près de Sintra , on recherche notre logement pour la nuit . Après plusieurs essais , on tombe enfin dessus et on découvre une magnifique Quinta avec vue sur un palais de Sintra . Splendide.

Très jolie Quinta dans la campagne environnante de Sintra 

🌐Sintra

Sintra est une ville pittoresque située en plein cœur des collines de pins de la Serra de Sintra. Son climat plus frais et légèrement montagneux a autrefois conduit la noblesse et l’élite du Portugal à y construire des palais somptueux, des demeures extravagantes et des jardins ornementaux.

Sintra à la tombée de la nuit ...

Nous visiterons Sintra demain matin ... avec des photos de jour

• • •

Une bonne et belle nuit dans cette sublime Quinta .... un agréable petit déjeuner et nous voilà repartis à la découverte de Sintra

Solide petit dejeuner avant de repartir vers de nouvelles aventures ... 

Nous quittons donc nos deux agréables sœurs lisboetes et leur magnifique Quinta et faisons route vers Sintra afin de la découvrir de jour. Seule ombre au tableau , ce matin , le ciel est plutôt menaçant avec de très gros nuages noirs qui vont finir par se transformer en très grosses gouttes de pluie dés notre arrivée à Sintra .... décidément , la chance n’est pas avec nous. Qu’importe, on arrive tout de même découvrir cette merveilleuse ville .

Sintra et ses palais 

On repart de Sintra sous un ciel très chargé et faisons route vers la Mecque du Surf, la nommée Nazaré

8
Journée de pluie....  

On repart de Sintra sous un ciel très chargé et faisons route vers la Mecque du Surf, la nommée Nazaré

🌊Nazaré

La plage de Nazaré, d’une beauté naturelle, possède les traditions les plus anciennes concernant les arts de la pêche. La grande étendue de sable en forme de croissant de lune, qui est aussi le front de mer de la ville, est connue pour sa grande beauté contrastant avec le bleu de la mer. C'est la plage du Portugal, où les traditions de la pêche sont les plus colorées et il n'est pas rare de croiser des marchandes de poissons qui portent encore sept jupons, comme l'exige la tradition.

En regardant vers la mer, du côté droit, on aperçoit un promontoire impressionnant. C'est de cet endroit, appelé Sítio, que l’on a un des panoramas les plus célèbres du littoral portugais. Site rocheux très escarpé et surplombant la mer à 318 mètres d'altitude, il est accessible à pied pour les plus courageux ou en funiculaire. Tout en haut se trouve la petite chapelle Ermida da Memória, qui commémore la légende du miracle de Notre-Dame de Nazareth qui empêcha le cheval du seigneur Fuas Roupinho de se lancer dans le vide.

Mais Nazaré, c’est aussi un spot de surf mondialement connu. De telles vagues s'expliquent par la présence du canyon de Nazaré, un canyon sous-marin long d'une centaine de kilomètres, dont la profondeur maximum atteint cinq kilomètres, et qui se termine sur la côte de Nazaré. Du fait de cette configuration très particulière, la houle de l'océan est canalisée vers Nazaré, où elle parvient sans avoir été freinée, lui permettant de déferler avec une énergie hors du commun, en des vagues pouvant dépasser vingt mètres.

Bon cette vague n’etait Pas au rendez vous, aujourd’hui, c’etait Style pontaillac  
Pas le moindre surfeur à l’horizon  

On décide donc de gravir le Sitio ...en funiculaire , pour déjeuner et prendre de la hauteur et avoir une vue spectaculaire . Temps de chien , dommage...


Le Sitio.. 
9

Au Portugal, on a l’habitude de dire « Lisbonne s’amuse et Porto travaille ». Il est vrai que la deuxième ville du Portugal apparait plus ouverte, moins nonchalante que Lisbonne. Surnommée la « ville de granite » (pierre utilisée pour la plupart de ses maisons), Porto s’est construite sur le commerce avec notamment son célèbre vin. Ces nombreux édifices religieux presque austères, lui donne souvent une apparence plus nordique qu’ibérique. Pourtant, il ne faut pas se fier aux apparences. Porto révèle très vite a un visage pittoresque, à la fois chaleureux et attachant. En partant de la rive du Douro ( quartier de la Ribeira), on est fasciné par le magnifique spectacle qui s’offre à nous : le centre historique de Porto, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, s’étage sur les flancs escarpés du fleuve, veiné de ruelles et ses nombreux édifices religieux.

.

Porto : ses ruelles et ses maisons 

💠 La Ribeira

Le quartier de la Ribeira est l'âme de Porto, classée au patrimoine mondial de l'Unesco en 1995. Visiter les vieilles ruelles de la Ribeira est incontournable. La Ribeira rassemble la majeure partie des plus beaux monuments de la ville comme la cathédrale, la gare Sao bento et la Torre dos clerigos. La promenade, au coeur de ces petites rues, offre de belles découvertes. La visite de la vieille ville se mérite. Il faut s'aventurer dans les rues pavées qui n’en finissent pas de monter pour pouvoir admirer les anciennes maisons se dressant sur deux ou trois étages .

Les quais du Douro  

💠Le Ponté Dom Luis I

Le pont Louis Ier est l'un des ponts situé sur le Douro, reliant Porto a Vila Nova de Gaia. Construit entre 1881 et 1886par l'ingénieur Teophile Seyrig, disciple de Gustave Eiffel, il possède un tablier supérieure ou passe les trains et un tablier inférieur pour la circulation routière. Il est inscrit au Patrimoine Mondial de l'Unesco

Ponte Dom Luis I 

💠Cathédrale SE

Construite sur la partie la plus haute de la ville, la Cathédrale de Porto, également appelée La Sé, est l’édifice religieux le plus important de Porto.

Cathédrale da Sé 

💠La gare de São Bento

La gare de Sao Benito, construite en 1906, est sans doute l'une des seules gares qui donnent envie de rater son train. L'intérieur de la gare, tapissé des célèbres azulejos, vaut le coup d'oeil. Ces carreaux de céramique forment de grandes fresques qui narrent des moments forts du passé de la ville ou représentent des scènes traditionnelles de la vie portugaise.

São Bento.. 
La salle des pas perdus de la gare São Bento 

Après une bonne nuit de sommeil, nous repartons à l’assaut des rues et ruelles de Porto. Nous n’avons pratiquement plus besoin de plan et arrivons assez facilement à nous repérer dans la ville.

Nous voulions nous rendre au Mercado do Bolhão, car il est le marché le plus important de Porto et s’impregner de la vie quotidienne des marchands de fruits , de poissons , nous semblait nécessaire ... malheureusement, dimanche oblige , le marché est fermé et malgré un bâtiment relativement délabré , on imagine qu’il devait être important du tems de sa splendeur .

Le Mercado do Bolhao: le marché emblématique de Porto 

On s’est donc tourné vers un autre marché pratiquement hors de la ville , loin du centre ville , puisque il nous a fallu 40 mn de marche pour l’atteindre, le Mercado Bom Sucesso. Mais la encore, déception , puisqu’il s’agit d’un ancien marché converti en hall de restauration . Concept fréquent qui s’avere Très sympathique mais qui ne nous imprègne pas de la vie animé d’un marché populaire du dimanche matin.

Mercado  bom sucesso  transformé en hall de restauration  

On décide donc de rejoindre le centre ville et sa Ribeira en déambulant dans les rues au « petit bonheur la chance ». Le hasard nous amene donc dans les jardins do Palácio de Cristal, Jardins paysagers aménagés au XIXe siècle avec des fontaines, des sentiers et une vue sur le Douro.

les jardins do Palácio de Cristal  avec sa vue sur le Douru 

La vue sur le Douro et le soleil nous donnent envie de retourner sur ses rives . On dégringole rapidement le petite ruelles pavés et la surprise , on se retrouve en plein marathon de Porto. On peut d’ailleurs se rendre compte qu’etre Marathonien ne veut pas dire écologiste et respectueux de la nature , puisque les rues sont recouvertes de gobelets et de bouteilles plastiques jonchant le sol ...

Bon , nous à défaut de courir , on va aller se restaurer et déguster deux sublimes francesinha au restaurant « Vime » sur les bords du fleuve . Malheureusement, malgré un soleil généreux, le petit vent frais nous oblige à nous retrancher a

Degustation d’une Francesinha.. 

Francesinha: Une théorie sur l’origine du plat remontant aux invasions françaises au Portugal de Napoléon, affirme que les troupes françaises avaient l’habitude de manger du pain avec n’importe quelle viande et beaucoup de fromage. Il ne manquait que l’ingrédient que les habitants de Porto allaient ajouter au sandwich : la sauce.

Le besoin de digérer se faisant ressentir, la balade dominicaine au bord du Douro est plus que nécessaire. Appareil photo en main , on ne se lasse pas de prendre de merveilleux quartier qu’est la Ribeira . Les belles maisons colorées, les bateaux de bois amarrés sur le Douro , le Ponte Dom Luis attirent sans cesse notre regard .

On traverse le ponte et nous nous retrouvons sur l’autre berge dans la cité de Vila Nova de Gaia. D’ici , nous avons une très jolie vue sur la Ribeira. On ne s’en lasse pas et gravons pour toujours ces images dans nos mémoires . La dégustation d’un petit Porto est plus que nécessaire pour chasser la mélancolie du moment . Notre séjour à porto s’ achevé et notre périple portugais tire à sa fin .

Porto et sa célèbre Ribeira.. 
Mélancolie quand tu nous tiens.... 

La nuit tombe sur Porto.... on rentre à l’hôtel en s’impregant une dernière fois des belles rues et de son légendaire tramway .

Le tramway que nous n’aurons pas pris.... 
10

Le jour est venu de quitter le Portugal et de commencer notre retour vers la maison ... tout d’abord nous allons repasser en Espagne et nous rendre dans la petite ville de Zarautz près de San Sébastien . 800 km nous attendent, la journée va être longue , longue....

800 kilomètres  9h 30 de voyage... 

Ben voilà, nous voici tout près de la frontière française... la journée sur les routes a été longue et une pluie fine tombe sans discontinuer ... un vrai temps du pays basque ... non en fait, je crois que le cœur n’y ai plus , le froid, la pluie, nous ramène à la dure réalité ... on va devoir passer l’hiver dans le froid .

11

Nous sommes rentrés déjà depuis quelques jours .... mais on n’oublie pas ce que nous avons vécu ces dernières semaines . D’abord Nerja , ou nous avons prolongé notre été « si chaud » et que nous avons trouvé bien fade comparé au quatre semaines passées près de la playa « El Salón » et du balcon de l’Europe . On ne s’en lassera jamais tellement on aime ...

Et puis , il y a eu le Portugal , si proche de l’Espagne mais tellement différent. Bien sûr, nous n’avons pas tout vu , pas suffisamment approfondi ce que nous avons pu découvrir. Mais , nous avons mis une petite croix en face de ce que nous avons aimé pour y revenir car maintenant , on connaît un peu et on sait ou aller...

é apenas um adeus, Portugal ...